Make your own free website on Tripod.com

Alara Silver

Grand Bazar

Home
Our Products
Catalog
Bilgilenin
Adres

GRAND BAZAR
Kapali Çarsi

Çarsi Kapi
Situation et heures d'ouverture dans
le guide Night & Day

Le Grand Bazar fut pendant des siècle le plus grand marché couvert au monde. Même s’il a été détrôné par des grandes surfaces américaines, on peut encore s’y perdre facilement. Avec ses 66 ruelles, ses 2500 échoppes, ses innombrables ateliers, c’est une ville dans la ville qui ferment ses 19 portes à 19 heures. Ce marché est entouré de caravansérails et de magasins de toutes sortes, dont l’ensemble occupe des dizaines de milliers de personnes. Le centre du bazar est appelé « bedesten », ce qui correspond au premier marché couvert qui fut construit en 1461. On fermait les portes le soir et cela donnait une sécurité à l’ensemble. Petit à petit, des boutiques se sont installées sur les voies qui amenaient à ce bedesten. Plus tard, on a recouvert ces ruelles d’un toit, puis on a construit des portes aux extrémités. Le tout s’est fait entre les incendies et les tremblements de terre. Ainsi, le dernier grand tremblement de terre a eu lieu en 1894 et le dernier incendie en 1953. A chaque fois il est resté fermé plusieurs années afin de réparer et de reconstruire sur les morceaux restants. A l’est du bazar, près de l’entrée Nuruosmaniye, on trouve un deuxième bedesten qui est l’ancien marché aux esclaves. Inutile de s’y précipiter, il n’y en a plus depuis 1846.

Si les parages du bazar sont restés des lieux de commerces et de manufactures traditionnels, ce n’est pas le cas du marché couvert lui-même, qui est devenu la caverne d’Ali Baba du tourisme de masse

kapalicarsi_oallee05.jpg

Add your content here
Add your content here
Add your content here

Çarsi Kapi
Situation et heures d'ouverture dans
le guide Night & Day

Le Grand Bazar fut pendant des siècle le plus grand marché couvert au monde. Même s’il a été détrôné par des grandes surfaces américaines, on peut encore s’y perdre facilement. Avec ses 66 ruelles, ses 2500 échoppes, ses innombrables ateliers, c’est une ville dans la ville qui ferment ses 19 portes à 19 heures. Ce marché est entouré de caravansérails et de magasins de toutes sortes, dont l’ensemble occupe des dizaines de milliers de personnes. Le centre du bazar est appelé « bedesten », ce qui correspond au premier marché couvert qui fut construit en 1461. On fermait les portes le soir et cela donnait une sécurité à l’ensemble. Petit à petit, des boutiques se sont installées sur les voies qui amenaient à ce bedesten. Plus tard, on a recouvert ces ruelles d’un toit, puis on a construit des portes aux extrémités. Le tout s’est fait entre les incendies et les tremblements de terre. Ainsi, le dernier grand tremblement de terre a eu lieu en 1894 et le dernier incendie en 1953. A chaque fois il est resté fermé plusieurs années afin de réparer et de reconstruire sur les morceaux restants. A l’est du bazar, près de l’entrée Nuruosmaniye, on trouve un deuxième bedesten qui est l’ancien marché aux esclaves. Inutile de s’y précipiter, il n’y en a plus depuis 1846.

Si les parages du bazar sont restés des lieux de commerces et de manufactures traditionnels, ce n’est pas le cas du marché couvert lui-même, qui est devenu la caverne d’Ali Baba du tourisme de masse.

kapalicarsi_oallee05.jpg

Enter supporting content here

ALARA SILVER
0212 - 244 68 68